logo

Animateur de radio et de télévision, auteur, chanteur, humoriste, acteur, scénariste et réalisateur.

Michaël Youn, de son vrai nom Michaël Benayoun, est né le 2 décembre 1973 à Suresnes en Région Parisienne. En 1991 il obtient un bac scientifique avec mention, avant d’intégrer une prépa HEC à Neuilly-sur-Seine, qui le mène à l’Ecole Supérieure de Commerce de Nice, d’où il sort diplômé en 1996.

Une fois son diplôme en poche, Michaël se forme pendant deux ans au journalisme-radio au Studio-Ecole de France. Pendant ses stages professionnels, il est standardiste pour Radio Nova et Fun Radio, ce qui le met en contact avec les jeunes comiques de la bande FM de l’époque – Jamel, Eric et Ramzy, … – pour lesquels il rédige des fiches. En parallèle, il suit une formation d’acteur au Cours Florent où, dès la deuxième année, il intègre la « Classe Libre » du Cours.

A partir de 1998, il anime, sur un ton décalé, les informations de la matinale de Skyrock avec « Les Filles », KTL et Sophie, au sein de laquelle il prend de plus en plus d’importance.
En juillet 2000, il rejoint M6 et remporte son premier grand succès avec son concept de « l’émission qui réveille tes voisins », le Morning Live, qu’il anime pendant près de deux ans avec ses deux acolytes, Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine.
Surfant sur le succès d’un de ses sketches, il crée les Bratisla Boys avec ses deux compères et sort le tube « Stach Stach » en 2002, single entièrement chanté dans un dialecte slave imaginaire, lequel squatte la tête du box office pendant plusieurs semaines d’affilée. Peu après, l’album « Anthologigi » vient confirmer la renommée émergente du jeune groupe d’humoristes.
Le cinéma lui fait les yeux doux et on lui confie le rôle principal d’Alphonse Brown, dans une comédie « La Beuze », qui sort en 2003. Il interprète un titre de la BO, « Le Frunkp », mélange de rap et de funk, qui remporte un certain succès.
Novembre 2002 voit débuter son one-man-show, « Pluskapoil », avec lequel il sillonne la France, la Suisse et la Belgique, jusqu’en mars 2005.
En 2004, il revient sur les écrans avec « Les 11 Commandements », en interprétant également un titre de la bande originale, « Comme des Connards », avec son nouveau groupe : Les Conards !, composé de ses copains de toujours.
Humoriste désormais reconnu, il est choisi par Patrick Braoudé pour être le grand vizir de son « Iznogoud » (2005), adaptation cinématographique de la bande dessinée culte de René Goscinny et Jean Tabary.

L’année suivante, il relève un challenge physique en prenant 20 kilos, pour devenir l’interprète principal de « Incontrôlable ».
En 2007, il rompt avec son image de comique délirant, pour un premier rôle dramatique dans « Héros » de Bruno Merle, film qui ouvre la Semaine de la Critique du 60ème Festival de Cannes.
Consacrant sa notoriété grandissante, son double de cire entre au Musée Grévin le 16 avril 2007.

Fin 2006, il revient à la chanson et s’inspirant d’un de ses sketches du Morning Live, il crée un groupe parodique de hip-hop, Fatal Bazooka, dont le premier single « Fous ta Cagoule » devient n°1 des ventes en France, avec plus de 500 000 copies vendues. Même succès en 2007 pour son second titre « Mauvaise foi nocturne – feat Vitoo », parodie d’un tube de Diam’s, qu’il interprète avec la complicité de Pascal Obispo. Accompagnant la sortie de l’album, d’autres titres suivent, comme « J’aime trop ton boule » ou « Trankillement » et un très remarqué « Parle à ma main », en duo avec Yelle, sacré meilleur clip de l’année aux NRJ Awards en Janvier 2008.

Courant 2008, il est la voix française de King Julian dans le dessin animé « Madagascar 2 ». L’année suivante, il incarne Billy the Kid dans le « Lucky Luke » de James Huth, où il donne la réplique à Jean Dujardin.
Début 2010, il revient dans une comédie d’action, « Coursier », qui reçoit les éloges de la critique.

Infatigable, Michaël cumule actuellement les fonctions de scénariste, acteur et réalisateur, pour une production qui met en scène son personnage de rappeur bling-bling Fatal Bazooka, dans un film intitulé « Fatal », dont la sortie dans les salles est attendue pour le 16 juin 2010.

CINEMA – Interprète

2010 « Fatal » de Michaël Youn – Fatal Bazooka – rôle principal
« Coursier » d’Hervé Renoh – Sam – rôle principal
2009 « Lucky Luke » de James Huth – Billy the Kid
2007 « Héros » de Bruno Merle – Pierre (Pi) – rôle principal
Ouverture de la Semaine de la Critique du 60ème Festival de Cannes
2006 « Incontrôlable » de Raffy Shart – Georges – rôle principal
2005 « Iznogoud » de Patrick Braoudé – rôle titre
2004 « Les 11 Commandements » de François Desagnat et Thomas Sorriaux – rôle principal
2003 « La Beuze » de François Desagnat et Thomas Sorriaux – Alphonse Brown – rôle principal

CINEMA – Réalisateur

2010 « Fatal »

CINEMA – Scénariste

2010 « Fatal »
2004 « Les 11 Commandements »

CINEMA – Doublage voix et apparitions

2008 « Madagascar 2 » d’Eric Darnell et Tom McGrath – voix du Roi Julien

2007 « Tu peux garder un secret ? » d’Alexandre Arcady – le livreur de pizza
2005 « L’un reste, l’autre part » de Claude Berri – son propre rôle dans « Pluskapoil »
2004 « Le Carton » de Charles Nemes – le réparateur de l’ascenseur
« Le Tour du Monde en 80 jours » de Franck Coraci – le directeur de la galerie d’art
2003 « Chouchou » de Merzak Allouache – le travesti brésilien
« Les Clefs de bagnole » de Laurent Baffie – un comédien qui refuse de tourner avec Baffie
2000 « La Malédiction de la Mamie » court métrage de François Desagnat et Thomas Sorriaux

ONE MAN SHOWS

Nov. 2004-Mars 2005 « Pluskapoil – le Malfrat revient » – 50 dates
Paris « Bataclan » et France métropolitaine
Nov. 2002-Déc. 2003 « Pluskapoil » – 80 dates
Paris « La Cigale » et « Le Casino de Paris »,
France métropolitaine, Antilles, Belgique, Suisse

MUSIQUE

Sous le pseudonyme « Fatal Bazooka » :
2007 « T’As Vu » – Album 19 titres – disque de platine nominé aux Victoires de la Musique 2007
2007 « C’est une pute » – Single
2007 « Parle à ma main » feat. Yelle – Single/Clip – disque d’or
2007 « Trankillement » – Single/Clip
2007 « J’aime trop ton boule » – Single/Clip
2007 « Mauvaise Foi nocturne » feat. Pascal Obispo – Single/Clip – disque d’or
2006 « Fous ta Cagoule » – Single/Clip – disque de platine (plus de 550 000 exemplaires vendus)

Sous son nom propre, Michaël Youn :
2005 « Pluskapoil » – Single

Sous le pseudonyme « Iznogoud » :
2005 « Iznogoud » feat. Lord Kossity – Single/Clip

Sous le pseudonyme du groupe « Les Conards » :
2004 « Comme des Connards » – Single/Clip

Sous le pseudonyme « Alphonse Brown » :
2003 « Le Frunkp » – Single/Clip

Sous le pseudonyme du groupe des « Bratisla Boys » :
2002 « Anthologigi » – Album 38 titres (comprenant 5 duos et 11 hommages)
2002 « Stach Stach» – Single/Clip – disque de diamant (plus d’1 million d’exemplaires vendus)

RADIO

1998-2000 Informations de la matinale sur Skyrock

TELEVISION

2007 « Off Prime » – Lui-même – 1 épisode
2006 « Muppets TV » – Lui-même – 1 épisode
2005 « Juste pour Rire »
2001-2002 « Caméra Café »
Episodes : « Le putois », « Question de principe », « Entretien d’embauche »
2000-2002 Animateur du « Morning Live » (de 7h à 9h) sur M6

NEWSLETTER

DERNIERS TWEETS

Accès à ma page Twitter



BIENTÔT DANS LES BACS

DÉJÀ DANS LES BACS